728x90 AdSpace

kits discount
  • Dernières nouvelles

    dimanche 26 juillet 2015

    SO.6020 Espadon de X-Kit au 1/48 - Maquette devenue rare pour oiseau rare dans ses vitrines.


    Sud Ouest SO 6025 ESPADON
    Maquette X Kit au 1/48e


    La maquette


    À l’ouverture de la boite en carton léger, la première impression que j’ai eue a été que ce montage serait assez rapide, du fait du nombre de pièces réduit. Nous sommes en présence d’un vingtaine de pièce en polystyrène moulées en blanc (chose désagréable s’il en est pour la couverture de la peinture et de la régularité des teintes entre les différentes matières de différentes couleurs. Un plastique gris neutre aurait été préférable), d’autant de pièces en résine grise et de quelques éléments en métal blanc, assez finement rendus. A noter que la résine est sans bulle, très propre et bien lisse.



    Le montage


    Les menus détails


    J’ai décidé de commencer ce montage, non pas par le poste de pilotage, mais par les baies de train principaux, prévues sous forme d’insert en résine. Pas de soucis majeurs à ce niveau là, sauf que le mastic sera de mise pour parfaire les joints dans les demi-fuselages. À ce moment, on peut profiter d’avoir les fuselages en main pour leur faire subir un ponçage en règle au papier de verre de grain 600 et lustrer ensuite à la laine d’acier 000. 



    Pendant que tout ce petit monde sèche tranquillement, j’ai attaqué la construction du poste de pilotage, en commençant par une vaporisation à l’aérographe de noir coupé de gris clair pour ne pas "boucher" les détails. Une fois sec, j’ai repris les aplats avec du gris pur, très dilué et passé a basse pression.



    Les consoles latérales et le tableau de bord sont repris en noir mat, brossé à sec avec du blanc pour obtenir un contraste visible quand la grande verrière sera posée. Les flancs du cockpit sont traités de la même manière. On colle le poste de pilotage et la baie de train auxiliaire. Il faut ici enlever de la matière pour que la baignoire pilote trouve sa place. La tuyère (assez profonde par ailleurs) et ensuite les demi-fuselages sont prêts à être collés entre eux.

    Mise en croix, masticage et ponçage


    La mise en croix est assez laborieuse sur ce kit, je vous conseille donc de créer des longerons embryonnaires pour solidifier un peu les plumes de votre maquette. Pour se faire, j’utilise une perceuse sans fil avec un foret de 6, des chutes de grappe et de la colle cyanoacrylate gélifiée. 



    Au final, on obtient un avion et surtout deux jours énormes au niveau des raccords ailes/fuselage. De la carte plastique (pot de fromage blanc) pour donner une âme, et du mastic Tamiya et le tour est joué. Le plus fastidieux reste à faire, à savoir le ponçage. Tant qu’on y est avec le mastic, on fait de même pour la jointure entre les demi-fuselages et pour la fusée d’appoint sous le ventre de l’appareil...

    On peut alors placer les gouvernes de profondeur qui seront poncées et polies tout comme les ailes.



    Peinture et marquages


    L’Espadon était un prototype des années 50, donc métal naturel au niveau de sa finition.
    Grand utilisateur de peinture Humbrol, j’ai donc logiquement commencé par une base d’alu mat en référence 27001 de la gamme Metalcote. Pour se faire, j’ai dilué à 25% ma peinture déjà très fluide, et pulvérisé autour de 1,3 bar.



    Ensuite différents panneaux (nez, centre des ailes, couple de fuselage derrière la voilure, saumons) ont reçu un voile à peine suggéré de X32 Titanium Silver Tamiya, d’autres panneaux ont reçu une couche fine d’acier Modelmaster, afin de casser la base.



    Deux jours plus tard, on peut polir la machine au chiffon doux, (vieux tee-shirt en coton) dans le sens du vent relatif de préférence. Peindre enfin la dérive en bleu blanc et rouge et attaquer la pose des décals, assez fins je dois reconnaître. À ce stade, on peut coller les jambes des trains d’atterrissage.



    Finitions


    C’est à ce moment que l’on se rend bien compte du point faible de Fonderie Miniature : les pièces transparentes. X Kit n’échappe pas à la règle et donc nous nous retrouvons avec une verrière aux montants mal définis, assez opaques et dure à couper.



    À force de patience, de coups de cutter, de jurons, ça se passe... La canopée est masquée et peinte d’abord en noir (couleur des montants intérieurs) et ensuite en alu. Les roues mi-plastique mi-résine, collées poncées et peintes à ce stade, il est temps de pousser la machine vers la vitrine.



    En résumé, j’ai pris beaucoup de plaisir à monter cette maquette. Un appareil très peu commun en découle, il est dommage que les ajustements, les pièces transparentes ou le plastique ne soient pas de la même qualité que les résines ou le métal blanc. C’est sûrement le prix à payer pour avoir une représentation originale, issue d'une maquette short-run, dans sa vitrine.

    S.LG
    • Commentaires Blogger
    • Commentaires Facebook

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Item Reviewed: SO.6020 Espadon de X-Kit au 1/48 - Maquette devenue rare pour oiseau rare dans ses vitrines. Rating: 5 Reviewed By: Hervé Brun
    Scroll to Top